La politique du CROS s'inscrit naturellement dans une logique visant à représenter et défendre les intérêts du mouvement sportif du Languedoc Roussillon qui compte aujourd'hui pas moins de 86 Ligues ou Comités Régionaux, soit plus de 635 000 licenciés.



C'est cette conjugaison des apports, motivés par l'intérêt des fonctions éducatives et sociales portées par le sport, qui assurent la pérennité du mouvement sportif, la force de son développement et de son rayonnement; cette mobilisation des acteurs du sport héraultais nous a permis de tenir notre feuille de route.

Pour cela le CROS Languedoc-Roussillon dispose d'atouts: (bénévolat, salariées, compétences, expérience, structures de terrains, réseau ect...); ce bénévolat est une richesse pour notre région ; il est la traduction des valeurs de notre république dans une société trop souvent marquée par l'individualisme et la tentation du repli sur soi.

Je remercie tous ces passionnés de sport, embarqués avec nous, sur ce même navire, qui accompagnent le mouvement sportif, avec cette flamme née de valeurs de l'olympisme qui nous conduit au respect mutuel, mais aussi à la fraternité de tous les peuples unis dans la paix, la tolérance, la solidarité et l'amitié.

Enfin, j'évoquerai nos médaillés olympiques aux jeux de Londres, mais aussi ceux des jeux paralympiques; tous ces champions mis en lumière métamorphosés en dieux du stade et en héros, qui comme dans la mythologie grecque, nous ont fait rêver; à ceux là même, qui sont capables de rassembler dans un même lieu une foule considérable, nous les remercions pour ce plus, et ce nouveau souffle qu'ils apportent au mouvement sportif, en confortant la cohésion sociale.